AccueilPortailPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mur de Millange (Le Monteil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Le mur de Millange (Le Monteil)   Sam 13 Juil 2013 - 10:02













Millange-Guignebourg, peintre paysan par Emmanuel Boussuge, docteur en littérature

Bien qu’il soit largement tombé dans l’oubli, Pierre Millange-Guignebourg (1869-1953) est une des figures les plus intéressantes et attachantes de la peinture cantalienne. Originaire de Chastel-Marlhac, il mena une vie chiche et riche en déboires entre notre département et la région parisienne.

Successivement pâtre, paysan, soldat, marchand de charbon, ouvrier, régisseur de ferme, cet habitué désargenté des salles du Louvre décida tardivement, la quarantaine sonnée, de se lancer dans la peinture. Quelques cours du soir, et il eut la confiance nécessaire pour prétendre à la vocation rarissime de peintre-paysan. A l’instar des meilleurs « naïfs », Millange-Guignebourg représente la vie rustique avec une grande fraîcheur, sans aucun misérabilisme. Multipliant les détails justes issus d’une observation de première main, sa peinture est aussi marquée par une stylisation inspirée des grands maîtres, qui lui confère une dimension onirique d’un puissant charme

Cantal Patrimoine
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
rem
cantal vieux
cantal vieux


Masculin
Scorpion Nombre de messages : 3899
Age : 47
Localisation : Multi
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Sam 13 Juil 2013 - 14:56

Un gros travail pour construire ce mur. On a des infos là-dessus ? Et sur ses peintures ?
Millange a traversé trois guerres au cours de son existence et exercé des métiers complètement différents... De quoi alimenter plusieurs tomes de mémoires.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Sam 13 Juil 2013 - 15:37

Le mur, édifié à la fin du XIXe siècle, est construit de gros blocs de lave qui, selon moi, sont issus des nombreuses roches à proximité, sous forme de chaos (ce qui est étonnant car nous sommes sur un terrain plat). Il y a même deux escaliers au sein de ce mur.

Sur gralon.net on peut lire que "ce type de clôture était construit avec des pierres issus de terrains inexploitables, pour pouvoir les cultiver. Pour ce travail de construction en pierre, Millange fut à plusieurs reprises, primés lors de concours agricoles, ce mur est le symbole de tous ceux construits sur les chemins et parcelles du village."

"Cet enclos reste certainement le plus exceptionnel des murets qui structuraient les espace de notre région", remarque très justement le topoguide de Sumène-Artense qui précise que "sa construction, qui représente une prouesse, value à son auteur le mérite agricole".

Le mur se situe à la sortie du hameau de Bélière en venant du Monteil (prendre à droite, le mur sera à 200-300 m sur la gauche).
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Sam 13 Juil 2013 - 15:43

A propos de Pierre Millange Guignebourg, né près de Dijon sur la commune du Monteil, j'ai lu également qu'il avait été chef d'équipe dans les chantiers du métro !

Je présume que c'est lui qui a donné son nom à la localité de Millange (située sous Belière) et non l'inverse...

Je n'ai aucune info sur son oeuvre, j'ai simplement trouvé mention d'une huile sur toile représentant une scène de bourrée... Ca mérite un détour aux Archives départementales je pense !!
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Sam 13 Juil 2013 - 15:49

Un bouquin : François Raynal "Millange, peintre paysan", éditions Dumas, 1950

A propos de ses différentes fonctions, en voici un peu plus : agriculteur, charbonnier, maçon… ; artiste-peintre ; militant communiste, conseiller municipal du Monteil puis d’Aurillac (Cantal) ; secrétaire général de l’Union CGT des Vieux travailleurs du Cantal.


Ca y'est, j'ai trouvé de quoi se mettre sous la dent à propos du peintre. C'est sur l'excellent blog "Le Poignard Subtil"

http://lepoignardsubtil.hautetfort.com/tag/millange
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
rem
cantal vieux
cantal vieux


Masculin
Scorpion Nombre de messages : 3899
Age : 47
Localisation : Multi
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Sam 13 Juil 2013 - 22:39

Merci de ce complément Antonio. Une vie bien remplie pour ce "personnage".

Lors des périodes froides, les plateaux aussi ont été englacés. Le lent déplacement des glaces a constitué de véritables moraines qui constituent les ondulations visibles sur les planèzes. Les blocs constitutifs de ces moraines sont bien visibles lors de travaux de terrassement qui mettent à nu le sous-sol. Au cours des temps, l'activité agricole s'est heurtée à la présence de ces blocs et les a progressivement mis à l'écart sous forme de murets. Un gros travail sans l'aide de la mécanisation moderne...
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Dim 14 Juil 2013 - 11:09

Le hasard fait bien les choses... Je viens de trouver en feuilletant "Jours d'Auvergne" de Jacques Mallouet un extrait parlant de Pierre Millange Guignebourg (1869-1953), extrait rédigé en avril 1974, soit plus de 20 ans après la disparition du personnage.

On apprend que son père, forgeron, était originaire du Luxembourg et que sa mère, née Martrou, était de Menet dans le Cantal. En fait, Pierre Guignebourg signait ses tableaux sous le pseudo "Millange", car son grand-mère maternel descendait de Simon Millanges (avec un S, oui).

"Millange entreprend des travaux de culture peu communs. Sur le plateau, le glacier quaternaire a jonché le sol de débris de moraines. L'homme se fait épierreur. Il ahane pendant une décennie et obtient le Prix du ministère de l'Agriculture, avec le motif suivant : +A conquis de haute lutte sept hectares à la lande+.

Que faire des pierres ainsi récupérées ? Millange les utilise pour construire 3 km 200 de murettes autour de ses champs, un travail de géant."

Face aux jalousies et aux sarcasmes de ses voisins, désabusé, il reprend le chemin de Paris en compagnie de son épouse et leur ville et s'établit "bougnat" (marchand de charbon).

"A Paris, tous les dimanches, il visite le musée du Louvre, contemplant longuement les toiles de Millet. Une belle passion pour la peinture s'empare de lui. Vers 1913, caché dans les bois de Clamart, il commence à peindre. Survient alors la grande tourment. Pierre Millange s'engage comme territorial et est affecté au camp retranché de Paris. Il consacre ses loisirs de mobilisé à la visite des musées, continue à peindre, en connaissant des difficultés d'autant plus grandes qu'il méprise les "recettes". Il comprend alors qu'avant de pouvoir s'exprimer, sans tricherie et sans concession, il doit étudier le dessin. Il a 50 ans, mais qu'importe ! Barbon grisonnant, encore casqué et vêtu de bleu horizon, il s'inscrit à l'académie Humbert, dont il suit assidûment les cours, pendant six mois.

Il brosse de petites toiles, puisant son inspiration dans les paysages, les types villageois, les scènes de travaux champêtres. Il expose aux Indépendants, au Salon d'Automne. Son "COUCHER DE SOLEIL SUR LES BRUYERES EN FLEURS" attire l'attention des connaisseurs.

Citons quelques titres, sans souci de chronologie : LA LETTRE DE L'ABSENT, LA BERGERIE AU CORSAGE ROUGE, LE PATRE, LE BRISEUR DE MOTTES, LE TRANSPORT DU LAIT AU BURON, LE MOULIN DE BERTHOU, LA FILEUSE CORREZIENNE, LE CABRETAIRE, LA BOURREE EN MONTAGNE, LE CASSEUR DE PIERRES, etc.

Le profane que je suis ne se hasardera pas à porter un jugement sur l'artiste. Certains critiques ont déjà étiqueté, parlé de poésie primitive, de naïveté charmante, de personnages un peu automatiques et rigides. Je n'entends rien à ce jargon. Un tableau ne doit pas s'analyser. Il plait et on s'en imprègne, ou déplaît et on s'en va... Je ne veux que faire part de l'émotion qui me gagne devant le naturel, la sincérité, le souci de la composition et l'extraordinaire richesse de détails des toiles de Millange. Chacune est un témoignage de la vie en Haute-Auvergne au début du XXe siècle, un hommage aux hommes et aux femmes de la terre, une nostalgique évocation d'une civilisation disparue".

La peinture a été sa passion mais il n'en a jamais fait son gagne-pain. "Peut-être les tableaux de Millage connaîtront-ils un jour la grande vogue, ainsi qu'il en est advenu, par exemple, pour ceux du douanier Rousseau", conclut l'excellent Mallouet.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
rem
cantal vieux
cantal vieux


Masculin
Scorpion Nombre de messages : 3899
Age : 47
Localisation : Multi
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Dim 14 Juil 2013 - 12:43

Eh bien, que de documentation ! On en sait beaucoup plus sur le personnage et son engagement au quotidien.
Difficile d'être compris de son vivant, tant pour son mur sur le moment que pour sa peinture... 3km200 de murets, quand je vois la taille des blocs je me dis que c'était un acharné. Railleries ou pas, le mur est encore là !
Les temps changent et ce qui lui a valu sa médaille lui vaudrait aujourd'hui une bonne condamnation pour destruction d'espaces naturels !
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Dim 14 Juil 2013 - 13:15

Le mur qui borde la route doit faire 400-500 m de long, après il faut en conclure que tous les murets du coin sont de lui ! Et c'est vrai qu'on ne voit que ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
gilma
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Lion Nombre de messages : 3454
Age : 75
Localisation : .le falgoux cantal
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Lun 15 Juil 2013 - 1:35

mais pourquoi appelle t'on ca un mur ?
pasque..................
c'est fait d'un empilement de pierres bien mûres tombées de l'arbre......................
Revenir en haut Aller en bas
http://gilma.forumactif.com/f4-photos-divers
Miladiou15
cantal entre-deux
cantal entre-deux
avatar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 1648
Age : 42
Localisation : Planèze
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Lun 15 Juil 2013 - 9:33

"Millange-Guignebourg, peintre paysan par Emmanuel Boussuge, docteur en littérature "

J'avais pas tilté que c'était le Manu !! Un habitant de Valuéjols, et ancien handballeur à Murat.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17672
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Lun 15 Juil 2013 - 12:17

@gilma a écrit:
mais pourquoi appelle t'on ca un mur ?
pasque..................
c'est fait d'un empilement de pierres bien mûres tombées de l'arbre......................

humour Joliment dit lol! 
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
gilma
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Lion Nombre de messages : 3454
Age : 75
Localisation : .le falgoux cantal
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Lun 15 Juil 2013 - 13:01

actuellement, y a du beau materiel,
pelle mecaniques et engins de transport,
mais a l'epoque...............
trouver des pierres dans un champ soit,
encore fallait il debiter les plus grosses a grand renfort de barres a mines et de masses..............
les charger sur de branlantes charettes, en esperant que le cheval ou les boeufs veuillent bien faire un effort,
puis mettre les pierres en place, avec cris et hurlements lorsqu'une main ou un pied restait coincé dessous,
la semaine derniere je suis allé debiter des blocs en carrieres pour les sculpter...........
bonjour la suée.................

par ici monsieur, on trait les pierres, non pas pour avoir du lait,
mais c'est les petits mouvements pour mettre une pierre en place, tchiic!! tchiic!!
en esperant ne pas foutre en l'air le reste du mur,
Revenir en haut Aller en bas
http://gilma.forumactif.com/f4-photos-divers
rem
cantal vieux
cantal vieux


Masculin
Scorpion Nombre de messages : 3899
Age : 47
Localisation : Multi
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   Lun 15 Juil 2013 - 20:20

C'était le temps du mur des lamentations...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mur de Millange (Le Monteil)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mur de Millange (Le Monteil)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mur de Millange (Le Monteil)
» Chastel-Marlhac (Le Monteil, pays de la Sumène)
» Arnaque Elodie ou Mme Monteil
» LES TERRAINS
» Formation techniques caprines Midi Pyrénées en Octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal ::  :: Pays Haut Cantal Dordogne-
Sauter vers: