AccueilPortailPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les surnoms des habitants des villages cantaliens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Ven 19 Aoû 2011 - 10:12

On commence par Saint-Saturnin et Saint-Bonnet-de-Condat. Ses habitants étaient autrefois, lors des jeux intervillages, respectivement surnommés les confitures et les moutardes. Avant de vous révéler l'origine de cette curieuse appelation, auriez-vous une petite idée ?


Dernière édition par Antonio le Sam 20 Aoû 2011 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Ven 19 Aoû 2011 - 19:50

La confiture on la mange....
la moutarde va vous monter au nez ....
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Ven 19 Aoû 2011 - 19:54

Eh oui c'est ça !! Très perspicace Smile

"En fait, il y a trés longtemps, à l’époque des jeux inter-village, les jeunes de St Saturnin étaient surnommés les confitures, ceux de St Bonnet étaient surnommés les Moutardes.

Le "cri de guerre" de St Bonnet était "La Confiture on la mange !" et celui de Saint Saturnin "La moutarde va vous monter au nez !".

C’était du temps de ma mère (années 50) voir même, peut-être, du temps de mon grand-père (avant guerre). "




"florence" sur saintbonnetdecondat.free.fr (livre d'or)
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Sam 20 Aoû 2011 - 11:45

Les habitants de Cheylade portaient le surnom de « cagadrinlhes » (traduisez « chieurs d'alises »). Savez-vous d'où cela vient ?
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Sam 20 Aoû 2011 - 11:58

Drilher où Alisier, bois trés dur pour faire les manches d'outil
un rapport avec saint Léger paroisse de Cheylade..

etc..etc .............................................
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Sam 20 Aoû 2011 - 12:06

C'est notamment Jean Anglade qui fait référence à cette légende dans "Les Puysatiers".

La veille de la Saint Léger, le 2 octobre, les femmes avaient coutume de venir déposer au pied de son image des nourritures variées : fromages, beurre, saucisses. Elles se doutaient bien que ces cadeaux étaient consommés par le curé, homme de chair, plutôt que par un homme des bois, mais qui leur servait d'interprète. Une année cependant qu'il n'avait pas envoyé la pluie comme il aurait du, elles décidèrent de le priver de nourriture. Et que se passa-t-il ? Le lendemain, le saint avait disparu. Voilà tout le monde partit à sa recherche. On finit par le retrouver au Bois-Grand, sous un alisier, une grappe d'alises dans la bouche, de ces fruits qui ressemblent à des cerises, en plus dur, dont les oiseaux sont friands. On le rapporta dans son église où il voulut bien recommencer ses miracles. Voilà comment les habitants de Cheylade furent considérés comme des mangeurs d'alises.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Dim 21 Aoû 2011 - 12:39

Version très proche à Saint-Hippolyte...

Les habitants de Saint-Hippolyte étaient appelés les "Gastous".


Saint-Hippolyte, (en auvergnat San Chipogue), était un saint très pauvre et très âgé,
il recueillait la Vierge des Bergers pour les mauvais jours, dans sa petite église chenue et
décrépite, toute chancelante et vieillesse. D'après la tradition, les paroissiens offraient des gates (pois) à leur saint, le jour de sa fête. Un jour, on lui refusa son tribut séculaire. Le saint disparut. Il était dans un champ de pois, la bouche remplie de ces légumes. De là vient le surnom de gastous qui fut donné aux habitants de Saint-Hippolyte.


Annette LAURAS-POURRAT, Guide de l'Auvergne mystérieuse
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Lun 22 Aoû 2011 - 10:13

Apchon : les Bricous

C'est entre 1337 et 1453, date de la guerre de cent ans, que pour éviter une mort certaine, les habitants du village jetèrent du haut du Château d'Apchon, des briques de terres cuites, de l'huile bouillante et autres munitions artisanales aux Anglais. Depuis, on appelle les apchonnais les bricous et le Comité des fêtes a adopté ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Mar 23 Aoû 2011 - 12:37

Rézentières : les "fumas"

Ses habitants sont surnommés les "fumas". Deux explications sont possibles pour expliquer que les habitants du village soient appelés les "Fumas". L'une est que le brouillard est abondant et fréquent dans cette vallée, l'autre est que ce village étant particulièrement froid, ses habitants devaient se chauffer abondamment et la fumée noircissaient leur visage.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Mer 24 Aoû 2011 - 12:23

Les "mandza tsabra" ou muratais

Le surnom de "mandza tsabra" donné jadis aux habitants de Murat témoigne de la place occupée aux environs par l'élevage caprin. Vermenouze nous conte le voyage d'un préfet "du côté de Murat, vers Allanche" :

Desportinèt d'uno trontchio
De cabro solado ou de bout
Omai lo troubèt o soun gout.
Toutes sobon per esporionça
Et surtout lou bout mountognard,
Quond es sonat è gras ol lard,
Blou les moutouns de lo plono :
Se le bendou pas tont, qu'os que n'ou pas de lono.

( Il déjeuna d'une tranche / de chèvre salée ou de bouc / et la trouva / même à son goût. / Nous savons tous par expérience / surtout le bouc montagnard / lorsqu'il est châtré et gras à lard / valent les moutons de la plaine : / s'ils ne se vendent pas autant, c'est qu'ils n'ont pas laine).

http://genealogie.cantalpassion.com/Les%20chevres%20d'Albepierre.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Jeu 25 Aoû 2011 - 11:27

Les "enfarinés" de la Bécarie de Cassaniouze

Il y a cent ans, le 9 mai 1911, Monseigneur Lecoeur partait de Mourjou pour aller confirmer à la Bécarie, commune de Cassaniouze, la dernière famille des Enfarinés, ce qui mettait fin au schisme anticoncordataire de la « petite église » du Rouergue dans cette région.

Ce schisme, né au moment du Concordat de 1801, eut pour origine le refus de plusieurs évêques français de se démettre de leurs sièges comme le leur demandait le pape Pie VII. Ce désir du pape était motivé par la nécessité de donner au pays un épiscopat neuf sans attache avec l'Ancien Régime, comme le demandait Bonaparte.Parmi les opposants, il y avait l'évêque de Rodez, Mgr Seigneley Colbert. Beaucoup de ses diocésains lui demeurèrent fidèles et le suivirent dans le schisme, de sorte que plusieurs paroisses de l'Aveyron refusèrent de reconnaître le nouvel évêque. Parmi ces paroisses, il faut citer Notre-Dame d'Aynès et Grand-Vabre, limitrophes de Cassaniouze et Vieillevie. Le Lot qui sépare les deux départements n'empêche pas les idées anticoncordataires de se répandre et quatre paroisses au moins, de la Châtaigneraie adhérèrent au schisme: Cassaniouze, Vieillevie, Ladinhac, Saint-Projet. Disons en passant que d'autres localités du Cantal eurent aussi leur "petite église", par exemple Saint-Illide dans le canton de Saint-Cernin.
Les adeptes de la « Petite Eglise » étaient surnommés "les Enfarinés", parce qu'ils portaient les cheveux longs, comme bien des gens avant la révolution, et qu'ils les poudraient avec de la poudre de riz ou plus simplement avec de la farine.

De nombreuses traces subsistent aujourd'hui : A Cassaniouze, une randonnée est organisée chaque printemps avec ce titre, traversant le domaine de La Bécarie ; dans la chapelle du clocher, des reliques sont bien conservées.

aprogemere.fr
http://cassaniouze.free.fr/enfarine.htm
VIDEO / http://www.cantal-leforum.com/t2322-fr3-les-derniers-enfarines-de-la-becarie?highlight=enfarin%E9s
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Miladiou15
cantal entre-deux
cantal entre-deux
avatar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 1648
Age : 42
Localisation : Planèze
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:06

Antonio a écrit:
Vermenouze

pale affraid suicide

Tous aux abris, v'là Arsene le nettoyeur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Miladiou15
cantal entre-deux
cantal entre-deux
avatar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 1648
Age : 42
Localisation : Planèze
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Jeu 25 Aoû 2011 - 18:49

MALBO, ou les Caça Lop !!

Cela vient de la tradition de chasseurs de loup de ces habitants, loup très présent dans la vallée du Siniq jusqu'entre deux guerres.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Ven 26 Aoû 2011 - 9:31

Très bon ça !! Le loup qu'on retrouve dans quelques toponymes comme Loubaresse ou Védrines-Saint-Loup.

Vu sur wiki :

Malbo signifie « mauvais bois » car il est construit à la limite de forêts peuplées autrefois de loups, d’où le nom de « Cassalouts » (ou caça lops en occitan) donné à ses habitants.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Miladiou15
cantal entre-deux
cantal entre-deux
avatar

Masculin
Cancer Nombre de messages : 1648
Age : 42
Localisation : Planèze
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Ven 26 Aoû 2011 - 11:14

Pour Loubaresse, pas si sûr, d'autant que ça s'écrit, normalement :
Lou Barres (ou Lou Barrez).
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   Ven 26 Aoû 2011 - 11:36

Possible ! Sinon y'a Chanteloube (lieu-dit) ou encore le Cros du Loup, puis la Table du Loup (dolmen).
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les surnoms des habitants des villages cantaliens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les surnoms des habitants des villages cantaliens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les surnoms des habitants des villages cantaliens
» Une quinzaine de villages cantaliens labellisés ?
» Vos surnoms
» Le Maroc et ses habitants...
» Attention à ces "habitants du Maroc"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal :: -
Sauter vers: