AccueilPortailPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tour du Cantal 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 19 Juin 2009 - 9:09

Tu parles, quatre lignes... C'est pas ça qui va me faire prendre la grosse tête ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
mic
Admin
Admin
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 15893
Age : 31
Localisation : Allanche
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 19 Juin 2009 - 10:09

4 lignes par 4 lignes a force ça fait beaucoup Razz

_______________________
La Charte du Forum

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cantal-leforum.com
Cantalou_94
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 3244
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 19 Juin 2009 - 13:44

Et oui Mister Com, ça commence par quatre, ça peut finir par 40, 400, 4000, etc.
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 19 Juin 2009 - 15:52

Entre Saint-Flour et Massiac...

Saint-Poncy

Situé dans la vallée de l'Alagnonnette, à 826 m et au nord du massif de la Margeride, la commune ne compte pas moins de
22 hameaux : Alleret, Arches, Avenaud, La Baraque, Le Boucharat, Chausse, Cheylade, Combes, La Chau, Lair, Laveissière,
Lignerolles, Luc, La Monte, Le Monteil, Le Poux, Ribes, Rochefort, Rousseyre, Sal Bas, Sal Haut et Sargues.

St-Poncy se nommait jadis St-Pons (et aussi St-Pontin). Sa justice se partageait entre le prieur de Rochefort de St-Poncy, le
seigneur de Nubières et le comte de Lastic.

Non loin du bourg, à Rochefort, il y avait un prieuré de l'ordre de Cluny. Il attenait à un château dont on retrouvait, en 1658,
quelques ruines. Il a été fondé en 1001 par Antoine de Rochefort, qui avait épousé l'héritière de la famille d'Ally. Cette fondation
remonte à la même époque que celui de Bonnac. Les anciens bâtiments furent pillés et ruinés par les huguenots en
1550, et les biens usurpés par plusieurs seigneurs des environs. Des recrues, qui passaient en 1657 à St-Poncy, dévastèrent
le prieuré et pillèrent le bourg. N.Crouzol fut le dernier prieur avant 1789.

Eglise de Saint-Poncy

L'église romane de Saint-Poncy est très ancienne. Caractérisée par son clocher carré et son abside en cul-de-four, elle est
dédiée à Saint Pontien, pape et martyr au IIe siècle. La seigneurie de cette église fut donnée en 1070 à l'abbaye de Pébrac par Giraud d'Ussel. Le prieuré de Rochefort possédait une autre église dans le village, elle était placée sous l'invocation de saint Jean. Il en reste aujourd'hui des vestiges.
>> Voir aussi l'église en grand format



Moulin à proximité de Saint-Poncy


Au siècle dernier...






Une des épreuves cyclotouristes de l'Etape Sanfloraine traversera le bourg le dimanche 16 août.


Textes : Antonio
Sources : lastic15.9online.fr
Images : Wikipedia, lastic15.9online.fr (archives)
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Cantalou_94
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 3244
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 19 Juin 2009 - 17:52

Alors là, les photos anciennes, (comme disent les d'jeun's) je kiffe trop sa race (Salers ?!) !!!
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 19 Juin 2009 - 18:01

@Cantalou_94 a écrit:
Alors là, les photos anciennes, (comme disent les d'jeun's) je kiffe trop sa race (Salers ?!) !!!

dans ce cas tu vas adorer la vidéo que j'vé poster sur Dailymotion dans quelques jours ! Un peu de patience...

C'est clair que les photos d'époque, c'est passionnant, tout comme l'histoire locale en général. Si j'étais motivé j'irai faire un tour aux archives du Cantal, mais bon, Aurillac, c'est pas sur mon chemin !
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Sam 20 Juin 2009 - 16:27

Vieillespesse

Dominée par son église romane du XIIe et du XVe siècle, traversée par l'Arcueil, cette commune se situe à 14 kilomètres
de Saint-Flour et 2 kilomètres de l'A75. Avec ses 2 490 hectares de prairies et de forêts de pins et de feuillus, elle a une vocation essentiellement vocation agricole avec ses 30 exploitations de production laitière ou d'élevage.




Elle abrite 248 habitants au sein de plusieurs hameaux :

•  le bourg et son lotissement "Joli Village" qui, à proximité de l'école, accueille de jeunes couples,
•  Loubinet : connu grâce au passage de l'ancienne nationale n°9 où les voitures faisaient une halte au garage de la montagne
•  Le Pont de Léry encerclé par les tunnels construits lors du passage de la ligne de chemin de fer PLM : Paris-Méditerrannée
•  Le Vialard et la Moureyre avec son magnifique lavoir ovale
•  Le Soul : joli hameau surplombant les gorges de l'Arcueil à proximité des chutes de Nubieu
•  Enfin, le Moulin : havre de sérénité au bord de l'Arcueil.


L'église Saint-Sulpice

"L'église se présente sous la forme d'un vaisseau de trois travées terminé à l'est par un choeur et une abside en demi cercle sur deux faces. Deux chapelles gothiques s'ouvrent en avant du choeur, celle du nord supportant le clocher carré refait en 1828". L'église, dédiée à Saint-Sulpice, dépendait jadis du chapitre de Notre-Dame de Saint-Flour.




Le petit patrimoine de la commune est assez riche. En voici quelques détails...


La croix de l'église

« Croisillon métallique sans intérêt, mais reposant sur un gros bloc de basalte taillé avec inscription « O CRUX AVE SPES UNICA ». Dans la partie supérieure, inscrits dans des médaillons hémicirculaires, volutes décoratives et os entrecroisés. Cette oeuvre d'art funéraire est typique de la première moitié du XIXe siècle (Roffiac, 1828) .»





Pierre gravée du Pont de Leyris

«Dans le haut du hameau, contre un muret, on peut voir une pierre énigmatique timbrée de la croix. D'après la légende, il s'agirait d'un élément de dalle tombale ayant servi de sépulture à un moine de Lérins, monastère qui disposait ici d'un prieuré (d'où le nom de « Leyris »). Il pourrait s'agir également d'un morceau de pierre sacrée pré-chrétienne, qui fut plus tard christianisée. Il existait au Pont de Leyris une chapelle Saint-Anne dont le portail, selon des sources locales, aurait été récupéré à Lastic où l'on voit en effet, sur la place, un portail très décoré». (*)





Croix au-dessus des abreuvoirs au Pont-de-Leyris

A l'entrée du hameau, au-dessus d'une rangée de trois abreuvoirs en pierre, se découvre une petite croix, scellée dans une pierre gravée. Outre une croix, les autres signes qui y sont inscrits sont actuellement inconnus.





Four, lavoir et fontaine à la Fageole

« La Fageole, village situé sur la montagne, et que traverse la route n°9. Ce lieu est redoutable pendant l'hiver, à cause des écirs ou tourbillons de neige très fréquents sur ces hauteurs. Il y arrive presque tous les ans des accidents, malgré la ligne de cayrous, grands poteaux plantés de long de la route, destinée à guider les voyageurs ».






Four

Four en maçonnerie de pierre du pays, couverture en lauze, cheminée en brique.





Lavoir

Lavoir en maçonnerie de pierre et pierres taillées.



Fontaine

Fontaine composée de 4 bacs en pierre, et d'un déversoir en fonte représentant une tête de loup, qui date de 1904.
N'oublions pas que cet animal est à l'origine de nombreuses légendes sur la commune de Vieillespesse.




Rendez-vous :
Fête patronale de Vieillespesse, le dernier week-end d'août.



Textes : vieillespesse.fr
Sources : MOULIER (Pierre), Croix de Haute-Auvergne, éd. Créer, Nonette, 2003. - Vieillespesse, p. 254.


Dernière édition par Antonio le Dim 21 Juin 2009 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Dim 21 Juin 2009 - 12:18

Talizat


A 931 m d'altitude, le village est situé sur la Planèze de Saint-Flour, au nord de la sous-préfecture du Cantal. Localisé à l'ouest de Saint-Flour, l'ensemble des communes de la Planèze appartient à un plateau volcanique situé entre 900 et 1100 m d'altitude avec pour relief les Puy. Les paysages sont ainsi composés essentiellement de grands espaces, de zones de pâturages bordées de zones forestières lorsqu'on rejoint les vallées et maillées de bourgs et villages. Autrefois désigné comme le grenier à grain de l'est Cantal, le territoire de la Planèze s'est engagé dans un développement basé sur la valorisation de ses richesses naturelles et culturelles : le projet d'embouteillage de l'eau de la source de Coltines, la culture de la lentille blonde de la planèze mais aussi la fabrication du Cantal haut herbage sont autant d'actions qui s'insèrent harmonieusement avec le programme de valorisation architecturale et paysagère engagé. Ce programme qui comprend l'aménagement de sites naturels mais aussi la rénovation du petit patrimoine renforce ainsi l'attrait touristique nécessaire à la réalisation de certains projets comme celui d'Auberge de Pays situé à Talizat.

Paysage de la Planèze


Ancien panneau de signalisation


Cet été à Talizat : fête des lentilles, début août

A proximité : Joursac, Rézentières, Neussargues... Et les éoliennes de Talizat !
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Dim 21 Juin 2009 - 16:36

Rezentières

Rezentières est située en bordure du planèze de Coltine à quelques kilomètres de Saint-Flour. Rezentières était à l'origine le hameau d'une commune du village médiéval de Fournols, village qui a entièrement disparu de nos jours. Ses habitants sont surnommés les "fumas". Deux explications sont possibles pour ce surnom. L'une est que le brouillard est abondant et fréquent dans cette vallée, l'autre est que ce village étant particulièrement froid, ses habitants devaient se chauffer abondamment et la fumée noircissaient leur visage.


L'Eglise de Fournols

Construite au 14éme siècle, elle était alors sous la protection du château et son histoire se confond avec les heurs et les malheurs de ce dernier. Cela explique pourquoi le château ayant été rasé à la révolution, l’église fut peu à peu délaissée et menacée de ruine. Jusqu’au début du 19éme siècle, elle était bien vivante.


L'Eglise de Rezentières

Au départ il n’y avait qu’une chapelle. Le dimanche, détail pittoresque, le curé appelait les fidèles avec une petite cloche qui se balançait au-dessus de la porte d’entrée du presbytère, et les paroissiens de l’endroit se joignaient à lui pour se rendre à Fournols où il célébrait le culte. En 1843, l’église de Fournols tombant en ruines fut interdite. Les habitants construisirent une nouvelle église à Rezentières, mais cette construction ayant été mal exécutée et manquant de solidité, la commune fit de nouveaux sacrifices pour la consolider. Elle l’augmenta par des chapelles latérales afin de lui donner la capacité suffisante. Les matériaux de la vieille église de Fournols ont servi à ces constructions. On reconstitua entres autres, dans son intégrité le portail gothique.


La croix celtique du cimetière

Il y aurait eu à Fournols, primitivement au château, un monastère, dont il ne reste absolument rien, sinon la croix (1er document :1283). Ouvragée et très artistique, elle occupe le milieu du cimetière actuel de Rezentières. Elle y fut transportée en 1895 avec les restes du cimetière de Fournols.


Rezentières



Le site de Fournols aujourd'hui



Vitrail de l'église de Rezentières



L'église de Rezentières aujourd'hui : clocher en flèche ayant pris la forme actuelle en peigne




La croix du cimetière



Textes : Antonio et rezentieres.free.fr
Sources : rezentieres.free.fr, Wikipedia
Images : rezentieres.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
cantalien
cantal jeune
cantal jeune
avatar

Masculin
Poissons Nombre de messages : 856
Age : 36
Localisation : Nevers
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Lun 22 Juin 2009 - 11:09

de trés beau village vont être visiter.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Mer 24 Juin 2009 - 13:28

Chaliers

La commune de Chaliers fait partie du canton de Ruines et de l'arrondissement de Saint-Flour. Elle est bornée au nord par la commune de Ruines; au sud, par celles de St-Just et de St-Marc; elle touche au département de la Lozère (Chauliac); à l'est, aux communes de Lorcières et de Clavières-les-Montagnes; à l'ouest, elle limite avec celles de Ruines, Faverolles et Bournoncles.

Elle est arrosée par la Truyère , les ruisseaux de Théron, de Brousse, de Lorcières, de Côte-Chaude, de Laroche et de Loubaresse.

Son église, dédiée à Saint-Martin, se trouvant trop petite pour la population et la rivière de Truyère séparant une partie de la commune du chef-lieu, les besoins du culte exigèrent l'érection d'une succursale à Loubaresse.
Sa nef, qui menaçait de s'effondrer, fut reconstruite en 1770.

La seigneurie de Chaliers était fort ancienne et relevait en fief du duché de Mercœur. Le dauphin d'Auvergne, à qui ce duché appartenait en 1201 se réserva le cbâteau de Chaliers, lorsqu'il fit l'échange de plusieurs seigneuries avec N -Emo de Brossadels, chevalier. Elle dépendait en entier de Riom.

Il a existé anciennement une famille de Chaliers : Hugues de Chaliers, Géraud et Robert, ses frères, vivaient en 1271. Guy de Chàteauneuf était co-seigneur de Chaliers en 1322; :Astorg de Peyre en 1375, ainsi que Robert de Chaliers. N.¬Pierre Le Dailly avait des droits sur la seigneurie de Chaliers en 1419. Pierre de Pradines , co-seigneur de Chaliers , fit bâtir une grosse tour près du château de Tournemire et lui donna son nom.

Cette seigneurie, après avoir appartenu à la famille de Mauriac , héritière (le celle de Pradines, passa en 1512 dans celle de d'Apchier, seigneur de Montbrun , par suite du mariage de Jean avec Jeanne de Mauriac.
Jean était, en 1535, un des cent gentilshommes de la chambre du roi. Philibert, baron de Cbaliers, de Montbrun et de la Valette, ayant eu son château pillé par les gens de Mr. de Joyeuse, et les titres de la famille d'Apchier enlevés, le roi Henri IV lui écrivit pour lui témoigner tout le déplaisir qu'il en éprouvait; il manda aussi , en 1594, à M. de Joyeuse, de lui faire rendre les titres de sa famille.

Extraits du Dictionnaire statistique du Cantal (Deribier)



Source : Cantalpassion
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Cantalou_94
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 3244
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Jeu 25 Juin 2009 - 9:34

Comment ne pas tomber sous le charme du Cantal ?!
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Jeu 25 Juin 2009 - 16:04

Védrines-Saint-Loup

Védrines-Saint-Loup appartient au canton de Saint-Flour et à la communauté de communes de Margeride-Truyère, à l'extrème-est du département.


La Verrerie royale de la Margeride

La propriété actuelle de La Margeride doit son nom à la fondation au XVIII ème siècle d'une verrerie royale. L'installation de cette industrie en des lieux aussi reculés s'explique par le mode de fabrication du verre qui nécessitait une quantité très importante de bois servant à chauffer le quartz.

L'activité verrière est attestée, par intermittence, dès la fin du 15ème siècle. Cependant la Manufacture royale de la Margeride ne fut créée par lettres patentes que le 28 novembre 1769, sur un site situé à quelques kilomètres du bourg. Sa production consistait en gobeleterie et vitrage, ainsi qu'en bouteilles en verre foncé.

Elle fonctionna de fin 1769 jusqu'à une première mise en sommeil courant 1774. Remise en route à l'automne 1777, la Révolution française la réquisitionna en août 1792 pour fabriquer du salpêtre pour sa guerre avec l'Autriche. L'activité verrière reprit début 1799 jusqu'à son arrêt définitif début 1810.

Aujourd'hui le site de la Margeride est occupé par une exploitation agricole et les bâtiments anciens de la verrerie ont disparu.





A voir : le Signal 1381 m. d'altitude, point culminant de la forêt de la Margeride.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 26 Juin 2009 - 15:53

Lavastrie

Le barrage de Grandval (88 m de hauteur) se trouve en partie sur la commune, sur la Truyère à la limite avec Fridefont.
Le barrage de Grandval a été réalisé entre 1955 et 1960 et la mise en eau a commencé en 1959.

La retenue reçoit, en plus des eaux de la Truyère, les apports en eau de deux dérivations situées sur des affluents du
bassin supérieur du Lot, la Crueize et la Colagne.









>> Fond d'écran
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Sam 27 Juin 2009 - 18:21

Anterrieux

A 8 kilomètres de Chaudes-Aigues, situé sur les hautes terres d'Aubrac, le village d'Anterrieux s'avance sur le promontoire délimité par deux ruisseaux convergents sur un site qui lui a donné son nom : "entre deux ruisseaux".
La commune d'Anterrieux, d'une superficie de 1500 ha, borde la rive gauche de la vallée du Bès.

Elle compte à ce jour une population de 133 habitants, soit une augmentation d'environ 10% par rapport au recensement de 1990.

La particularité d'Anterrieux est d'avoir une forte proportion de jeunesse, qui représente 30% de la population, soit 41 jeunes de moins de 18 ans. 68 personnes sont à classer parmi la population active de la commune.

Anterrieux s'orne d'une petite église romane au portail d'un style unique ( style Roman Normand) dans le Cantal. Cette église, anciennement à peigne, a subi plusieurs destructions dont la dernière remonte au 20 juin 1944. L'architecture extèrieure n'a pas subi de modifications importantes, sauf le clocher.

Installé dans une salle de la mairie, le Musée de la résistance porte témoignage des combats sanglants qui se déroulèrent sur son territoire le 20 juin 1944.

Le bourg d'ANTERRIEUX, situé sur le plateau qui domine CHAUDES-AIGUES, sur le versant sud des gorges de la Truyère, fût le thêatre de combats violents durant la Seconde Guerre Mondiale, opposant les troupes allemandes aux combattants volontaires de la Résistance.

C'est cette histoire des combats du Réduit de la Truyère qui vous sera retracée lors de votre visite au Musée de la Résistance. Vous y découvrirez des pièces originales rares : un message codé allié sur un foulard de soie, des tracts dispersés par avion au-dessus de la vallée de Brezons, des photographies d'époque montrant l'étendue des destructions civiles, des armes ramassées sur le terrain, des témoignages sonores de la population locale...

Au sein du musée, un centre de documentation regroupant près de deux cents références bibliographiques vous permettra de consulter, et éventuellement, d'emprunter des ouvrages consacrés à la Seconde Guerre Mondiale, au maquis ou à la Résistance locale.

















Sources : chaudesaigues.com
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Dim 28 Juin 2009 - 16:31

Loubaresse

Entre Saint-Flour et Saint-Chély-d'Apcher et à proximité de l'A75, Loubaresse abrite l'un des trois sites de l'Ecomusée de la Margeride. Cette « maison du paysan cantalien du XIXe siècle » n'est autre que la ferme de Pierre Alègre. Blottie au sud de l'église de Loubaresse, cette ferme est donc une invitation pour un voyage à travers le temps. De la grange au four à pain, du cantou à la souillarde, des lits clos à l'étable, chaque objet raconte une histoire. Tout a été conservé et reconstitué dans le but de faire découvrir au public l'atmosphère de la ferme traditionnelle cantalienne et un mode de vie qui s'appuyait sur la famille, le partage convivial et communautaire.



Renseignements pratiques

Visite guidée obligatoire
durée de la visite : 1 h 30
Ouverture du 01/06 au 30/06 et du 01/09 au 18/09 : tous les jours de 14 h à 18 h.
Du 01/07 au 31/08 : tous les jours de 10 h à 13 h et de 15 h à 19 h. En dehors de ces périodes d’ouverture (vacances d’hiver et de printemps, longs week-ends) : voir le programme d’animations ou se renseigner auprès de l’écomusée.
Toute l’année pour les groupes sur réservation (à partir de 10 personnes).
Tel/Fax : 04.71.23.42.96
>> Ecomusée de la Margeride


L'autre curiosité de la commune de Loubaresse est le château de Longevialle (XVIIe s.), classé à l'inventaire des Monuments Historiques.



Le château de Longevialle a été construit vers 1690 par Antoine Guerin Falcon, mais on retrouve des traces d'une occupation dès le XVIe siècle. Il restera le fief des Falcon de Longevialle jusqu'en 1958, s'agrandissant au fil des siècles pour devenir le bâtiment en fer à cheval que l'on connait aujourd'hui, complété par deux bâtiments en avant-corps. En 1958, les Longevialle sont expropriés dans le cadre de la construction du barrage de Grandval, et les deux bâtiments en avant corps détruits. Des éléments de décoration sont alors démontés avec l'accord du propriétaire pour être remontés dans des demeures voisines. En 1961, EDF ayant renoncé à la démolition du bâtiment principal, décide de le céder et le château retourne dans la famille. Malheureusement, inhabitable et isolé, il va subir les assauts du temps et des pillards qui le débarrassent des dernières boiseries et parquets. En 1979, la Maison du Paysan (qui deviendra écomusée de la Margeride) dirigée par Guy Brun propose de racheter le château et d'en assurer la restauration et l'animation. Le château reçoit le prix Chef d'œuvre en péril en 1980 pour la restauration de l'aile Nord et obtient un classement à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques pour les élévations, la Toiture et le magnifique Escalier en Granit qui récupère sa balustre démontée en 1958. En 2000, le Syndicat Mixte Garabit-Grandval devenu propriétaire prend la décision de le mettre en vente plutôt que de lancer une importante campagne de restauration de l'aile sud dont la toiture menace. Jean-Yves de Longevialle se porte acquéreur en janvier 2001 et reprend immédiatement le programme de restauration. Après la réfection de la charpente et de la couverture, le propriétaire s'attache désormais à retrouver des éléments de décoration d'origine (portes, boiseries, cheminées) afin de restaurer le château tel qu'il était en 1958 avant l'expropriation.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
oliabou
Pâtre
Pâtre
avatar

Masculin
Sagittaire Nombre de messages : 58
Age : 50
Localisation : Cantal ( j'y vis ) et Corse ( j'y travaille )...
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Dim 28 Juin 2009 - 19:06

Beau boulot que ces posts, Antonio.... C'est quand même plus agréable que le guide vert !
Revenir en haut Aller en bas
http://oliabou.e-monsite.com/
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Dim 28 Juin 2009 - 19:34

Smile Merci ! Ca me fait plaisir d'écrire ça, et en plus je découvre des pays que je ne connais pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Cantalou_94
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 3244
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Lun 29 Juin 2009 - 8:54

On voit que tu y prends du plaisir Mister Com Wink
Moi aussi, je découvre des pays que je ne connais pas...
Celui que je connais le mieux, par contre, c'est Lavastrie !
Mon paternel est de là-bas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Mer 1 Juil 2009 - 11:40

Alleuze

ALLEUZE site « classé » hors du temps…
A Alleuze un site au caractère exceptionnel vous attend.
Au sommet d’une presqu’île dominant la Truyère, une forteresse médiévale en ruine dresse fièrement son donjon flanqué de ses quatre tours rondes. En contrebas blottis au pied de la colline, la petite chapelle romane de Saint-Illide et son cimetière apportent une note paisible au paysage.
Un chemin de croix blanches datant du début du siècle, serpentant entre les genêts et les pins, vous conduit au bourg de la Barge. C’est au cœur de ce lieu immuable évoquant un pays de mystère et de légende, à la fois irréel et fantastique, qu’a été conçu a partir d’épisodes de l’histoire et de la mémoire locale, le Dit d’Alleuze, qui a lieu tous les deux ans au mois d’août. Alliant théâtre et pyrotechnie, histoire et modernité, musique et déambulation, ce spectacle unique en son genre sera vous séduire, voire, vous envoûter…
Mais en attendant le prochain Dit, nous vous invitons d’ores et déjà à emprunter les chemins de randonnée qui vous emmèneront sur les traces du Garlan, à la découverte de ce site intemporel et magique…
















Dessin du Château d'Alleuze, par Alain Freytet



Le château d’Alleuze

En 1693, le château consistait en un vieux corps de logis et quatre tours d’un petit diamètre. C’est un carré long, à chaque angle duquel se trouve l’une de ces tours, rondes et élevées. Trois d’entre elles avaient des corps-de-garde voûtés au premier et au deuxième étage. Dans l’une on remarquait un trou carré dit les Oubliettes et aujourd’hui comblé ; on avait percé des canonnières de toute part. Au-dessus des caves du corps de logis s’élèvent deux étages. La longueur du bâtiment est de 120 mètres. Il était entouré de deux murs d’enceinte dont on voit encore les restes. L’accès en était difficile, et l’on assure que des souterrains communiquaient au ruisseau du vallon, permettant ainsi de mener les chevaux à l’abreuvage pendant le siège Cité pour la première fois en 1277, le château d‘Alleuze était la possession de l’évêque de Clermont, qui le tenait des Archambault de Bourbon. Cette forteresse fut prise en 1383 par le capitaine de bandes au service des Anglais, Bernard de Garlan, dit " le méchant bossu ". Moyennant une forte indemnité de guerre, ce dernier consentit à rendre la place et à s’éloigner. Mais la menace étant toujours permanente, les habitants de Saint-Flour incendièrent le château en 1405. L’évêque de Clermont, furieux de cette façon d’agir, porta plainte et fit reconstruire l’édifice six ans plus tard par ceux-là mêmes qui l’avaient détruit.

Le château d’Alleuze a été rendu célèbre grâce au film La Grande Vadrouille, où une scène de course-poursuite se déroule dans le secteur.


L’église Saint-Illide

On connaît Alleuze pour son château, moins pour son église. L’un et l’autre sont modestes, mais le château bénéficie d’un cadre grandiose, sur son piton, surplombant la Truyère domestiquée, et en retour l’église bénéficie de la présence romantique du château. Ensemble ils forment un site touristique et culturel de premier ordre. […] La paroisse d’Elozioe est citée en 1257, mais l’église date du XIIe siècle. Il s’agit d’un pôle paroissial isolé, car il n’y a nul village d’Alleuze, mais seulement un château et une église. Le village de La Barge [bourg avec mairie] au sommet des gorges, est doté d’une chapelle plus accessible. On peut supposer qu’un premier château existait à l’époque de la construction de l’église romane, au XIe siècle.

De l’église romane, sont conservés l’abside circulaire et le chevet à cinq pans, dépourvu de décoration, avec l’arc triomphal, les murs de la nef, la baie de la troisième travée, côté Sud, et son archivolte, les colonnes supportant les doubleaux ainsi que les pilastres dans lesquels elles sont engagées. Au XVe siècle, deux chapelles sous ogives sont ajoutées. A d’autres époques, les doubleaux de la nef sont refaits, les voûtes primitives sont remplacées par le lambris actuel. Le portail, avec sa voussure à bâtons rompus et ouvert sur le Midi, reste toutefois difficile à dater. Le clocher, plus récent, est placé à l’ouest, monté moitié dans le mur, moitié à l’extérieur. Malgré ses petites dimensions par rapport à l’église, il abrite une cloche datée de 1558. Remarquons parmi le mobilier la statue du patron, Saint-Illide et l’autel, posé sur un tronc d’arbre.


Chemin de croix (1923)

Chemin érigé au cours d’une mission à l’initiative de l’abbé Batifoulier et béni par le chanoine Saliège, supérieur du Grand Séminaire à Saint-Flour, puis archevêque de Toulouse. Inauguré autrefois par une croix gothique de grand style, située au Sud de l’église et protégée au titre des Monuments Historiques, mais malheureusement volée. Il se compose de treize croix en bois peintes en blanc, et s’achève au sommet par le calvaire, à la Barge, près de la chapelle Saint-Michel.


Four de Languiroux

Occupant une place primordiale dans le quotidien des paysans, le four put être indiviuel ou d’utilisation collective (four banal). Sa construction ne permet pas d’erreurs. Les murs du fournil de faible hauteur supportent un toit à deux pans couverts de tuiles ou de lauzes. Les pierres sont jointées à la glaise. A l’intérieur, des tablettes de bois ou de pierre servent à poser les palhassons, panetons remplis de pâte, et les pains cuits. Le four en forme d’abside est accolé au fournil où se trouve sous le même toit. Certains fours n’ont pas de fournil. On ne cuit pas tous les jours mais environ chaque quinzaine. Quand le pain refroidit, on profite de la chaleur du four pour cuire tartes, pastets et pompas. Ces pâtés de pommes et ces boules de pâte dorée emplissent les lieux d’une odeur inoubliable.


Croix de Surgit

Sur un socle carré, fût de section carrée assez court présentant au sommet un petit chapiteau, dont la base est soulignée par un ruban de perles. Le croisillon, légèrement fleuronné, est pommeté, mais seule la boule de pierre supérieure subsiste, l’extrémité des bras horizontaux ne montrant plus que le trou qui servait à fixer les autres boules (peut-être métalliques, voire en bois).

A l’avers, Christ naïf, bras relevés, côtes très apparentes, pieds croisés. Derrière le visage se voit un nimbe perlé. Revers : Vierge en prière, mains jointes, portant une grande jupe plissée et un voile.
Cette croix, bon témoignage d’un art déjà populaire, peut dater du XVIIIe siècle ou de la fin du XVIIe siècle


A ne pas manquer cet été : Le Dit d'Alleuze

Du vendredi 7 au dimanche 9 août prochains, le Dit d'Alleuze mettra à l'honneur le Dragon d'Alleuze. C’est un véritable spectacle-promenade sur le site du château. Pyrotechnie, théâtre, danses et musiques sont harmonieusement mis en scène par les artistes professionnels du Wakan Théâtre, ainsi que par les artistes amateurs, habitants de la commune d’Alleuze et du Pays de Saint-Flour. Le scénario de ce “Dit d’Alleuze” prendra la forme d’un conte avec une histoire de dragons. Les spectateurs apprendront ainsi pourquoi il n’y a pas de village au pied du château.


Photos : http://mairie.pagespro-orange.fr/alleuze et Flickr.com
Textes : Site officiel de la commune d’Alleuze, alleuze.fr et Antonio
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Jeu 2 Juil 2009 - 18:25

Jussac

Jussac se trouve à 10 km au nord d'Aurillac sur la route de Mauriac. La rivière d'Authre la traverse.







A voir à Jussac
Arrow Chapelle sur la colline d'Hauterive
Arrow Église Saint Martin de Tours, située dans le bourg et la fontaine Saint-Martin
Arrow Château de Nozières
Arrow Fort de Nierestang, fief avec château fort situé sur les bords de l'Authre, aujourd'hui disparu
Arrow Les Gens d'Ici, spectacle son et lumière (juillet)


Un peu d'histoire...
Jussac est cité en 1344 sous le nom de Jussacum, ce nom gallo romain indique que le premier village s'est développé autour d'un domaine qui devait appartenir à un certain Jussius (villa Jussii) depuis longtemps oublié. L'église est connue depuis le IXe siècle, du temps de Saint Géraud. Le prieuré, riche en son temps, dépendait de l'abbaye d'Aurillac. Jussac était aussi un fief, on voyait jusqu'au XIVe siècle les ruines de son château vers l'actuelle chapelle d'Hauterive, il relevait de la baronnie de Saint-Christophe. En 1381, pendant la guerre de Cent Ans, les Anglais s'emparèrent du château de Nozières et y restèrent un an. Ce même château appartint plus tard en 1723 au maréchal de Noailles.

Au XVIIIe et au début du XIXe siècle, Jussac et les communes de la vallée de l'Authre ont été le centre d'un fort mouvement migratoire vers la Bretagne. Des marchands chaudronniers ambulants partaient vers l'ouest pour des campagnes de dix-huit mois en moyenne. Parmi ces migrants temporaires, un nombre important s'est installé définitivement en Bretagne, en premier lieu dans les villes.


Les Gens d'Ici retrace la vie et les traditions locales
Après le Dit d'Alleuze hier, zoom aujourd'hui sur « Les Gens d'Ici ». Pour la 13 ème année consécutive, le Comité d'Ambiance Jussacois organise un son et lumières le vendredi 17 et le samedi 18 juillet, à partir de 22 h à Jussac (Cantal). Le site du spectacle est un merveilleux théatre de verdure. En retraçant la vie rurale, la culture et les traditions régionales, la petite et la Grande Histoire à travers des anecdotes mais aussi la guerre et l’occupation, les jussacois vous offrent de venir partager avec eux toute l’émotion et la passion qui les animent. Vous ne sortirez pas indemnes de ce spectacle, mettant en valeur dans cette vie simple et authentique, les qualités humaines d’amitié, de solidarité, de générosité, de respect de l’autre, et de l’attachement à la terre et à ses origines.



Renseignements et réservations au 04 71 46 66 12.

>> Réserver en ligne
>> Voir le reportage de France 3 en 2008




Photos : Wikipedia, Flickr, Comité d'Ambiance Jussacois
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
didite
Pâtre
Pâtre


Féminin
Balance Nombre de messages : 98
Age : 69
Localisation : cantal
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Jeu 2 Juil 2009 - 22:33

salut je suis passee après un petit séjour Allanche, près du Puy de Pérol, au bord de la route qui mène à Murat, superbes vues, j'irai le voir de plus près un autre jour bye
Revenir en haut Aller en bas
didite
Pâtre
Pâtre


Féminin
Balance Nombre de messages : 98
Age : 69
Localisation : cantal
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Jeu 2 Juil 2009 - 22:34

très jolies photos, c'est un super travail que vs avez fait là Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17665
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 3 Juil 2009 - 11:54

On peut se tutoyer humour Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
mic
Admin
Admin
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 15893
Age : 31
Localisation : Allanche
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   Ven 3 Juil 2009 - 11:59


_______________________
La Charte du Forum

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cantal-leforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tour du Cantal 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tour du Cantal 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tour du Cantal 2009
» Fort engouement autour du Tour du Cantal pédestre
» Près de sept millions de visiteurs chaque année à la tour Eiffel
» Cantal-annuaire
» L'Etape du Tour : ouverture des inscriptions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal :: -
Sauter vers: