AccueilPortailPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les burons, d'hier à aujourd'hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17389
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Les burons, d'hier à aujourd'hui   Mar 7 Juin 2011 - 9:45

La Montagne. L'association Aspect, basée au Falgoux, est la lauréate 2011 du prix Initiative Région de la Banque Populaire, qui a salué son travail de recensement des burons de la vallée du Mars. Reportage de lycéens (Jessica, Céline, Morgane, Mathias, Stephen, Antoine et Pierre, 1re ES du lycée Jean-Monnet d'Aurillac).

Au bout de quelques kilomètres de route sinueuse après la commune du Falgoux s'offre le panorama exceptionnel de la vallée du Mars, surplombée par le puy Mary et le puy Violent. Sur les étendues d'herbe grasse des estives où paissent déjà les troupeaux de vaches salers, au moins cinq burons sont visibles, certains encore debout, d'autres réduits à l'état de ruines.

Les burons. C'est justement le credo de l'association Aspect, qui lui a valu d'être la lauréate du prix Initiative Région de la Banque Populaire. « Ces bâtiments jugés à tort sans intérêt ont été, pour beaucoup, oubliés et tombent les uns après les autres sous la menace du temps. Chaque buron a son histoire et tous ne datent pas de la même époque. Leur intérêt esthétique est donc très important », explique Isabelle Fau, la présidente d'Aspect.


Passeur de mémoire

L'association n'a pas vocation à restaurer ces bâtiments qui servaient autrefois de logements temporaires pour les vachers mais aussi de lieu de fabrication du fromage et qui, pour certains, datent du Moyen Âge. Véritable passeur de mémoire, elle les recense pour que ces vestiges du temps jadis ne meurent pas. Ceci a poussé des bénévoles de l'association à sillonner les estives pour identifier tous les burons qui s'y trouvent.

Ce travail a permis la création d'un recueil, illustré par de nombreuses photos, destiné aux touristes comme aux Cantaliens pour (re)découvrir ce que gardent les montagnes en plus de leurs troupeaux. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un guide de randonnée, mais plutôt d'une brochure qui répertorie, signale et commente les quelque 70 burons - sur les centaines du massif cantalien - que compte la vallée du Mars.


Peinture de François BERTHOU

Une signalétique faite par
un artisan d'art en projet


Aspect envisage de mettre en place une signalétique (nom, bref historique) pour chaque buron, solide et insérée dans l'environnement naturel, à leur image. La tâche serait confiée à un artisan d'art. De quoi bien utiliser les 5.000 € que l'association a gagnés en étant lauréate du prix Initiative Région.

Actuellement, seulement dix burons perpétuent la tradition fromagère dans le Cantal. L'autre moyen de refaire vivre ces bâtiments est de leur donner une nouvelle vocation, en même temps qu'une 2e vie, comme ce fut le cas pour le buron de Chaussedier (Trizac/Saint-Vincent), converti en ferme-auberge.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
 
Les burons, d'hier à aujourd'hui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les burons, d'hier à aujourd'hui
» [chaise] Assise japonaise, entre hier et aujourd’hui
» Aquariophilie d'hier, d'aujourd'hui, de demain ...
» Santec hier
» la famille s'agrandit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal :: -
Sauter vers: