AccueilPortailPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Bête du Cézallier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17585
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: La Bête du Cézallier   Lun 29 Nov 2010 - 12:19

Deux cents ans après la bête du Gévaudan, entre 1946 et 1951, un autre prédateur sème la panique en Auvergne. Mais cette fois, on découvrira sa véritable nature... inattendue !



Un quizz à faire : connaissez-vous la bête du Gévaudan ?


Janvier 1947, au village de Bonneval, en Haute-Loire. Des cris résonnent dans cette froide nuit d'hiver. Ils viennent de la forêt voisine. Personne ne s'enfonce dans l'obscurité des bois pour vérifier mais plusieurs habitants s'interrogent. Et si c'était la bête ? Au matin, les élèves de l'école en sont persuadés. Tandis qu'ils suivent leur institutrice sur la route qui traverse le bourg pour leur cours de gym, un troupeau de moutons apeurés leur barre brusquement le passage. À leur trousse, une grosse bête aux oreilles pointues. Celle-ci parvient à rattraper une pauvre brebis et lui entaille le cou, sous les yeux des enfants qui crient.


L'ours de Saugues

On connaissait déjà la bête du Gévaudan sur ces terres de Haute-Loire. Mais depuis plusieurs mois, c'est un autre prédateur qui fait des ravages et excite la presse. On l'a baptisé « la bête du Cézallier », parce qu'il a débuté ses forfaits vers Issoire en septembre 1946.

On ne lui connaît aucune victime humaine, seulement des animaux : chèvres, chien, taureaux... Mais dans l'Auvergne d'après guerre, ses carnages s'avèrent dramatiques. La viande manque. Les gendarmes doivent parfois saisir le bétail invendu des agriculteurs désespérés pour le rationnement de la population. Du coup, la psychose s'installe.

Les descriptions que font les témoins varient du crédible à l'absurde : si les écoliers de Bonneval parlent d'un gros chien, d'autres évoquent un loup. À Riom-ès-Montagnes (Cantal), on signale « un tigre, avec des pattes énormes ». À La Chaise-Dieu (Haute-Loire), Georges Brivady croit voir une panthère dévorer un renard. La rumeur enfle, les témoignages sont de plus en plus farfelus. À Saugues (Haute-Loire), on se lance à la chasse à l'ours !

À Tauves (Puy-de-Dôme), un agriculteur abat une bête : « elle avait une tête de fouine, des oreilles pointues, une queue très longue, un pelage de panthère ». Sur la foi de ce témoignage, une partie de la presse conclut à... une genette, un carnassier africain. L'éternel fantasme de l'animal exotique dans les campagnes françaises...


Le loup de Grandrieu

La panique donne lieu à des dérapages. À Pléaux (Cantal), deux jeunes s'affolent en apercevant un animal s'approcher d'eux. Ils supplient les chasseurs locaux d'abattre la créature. Ce qu'ils font. Hélas... C'était leur propre chien !

Selon les auteurs Jean-Louis Brodu et Michel Meurger, qui ont mené une étude sur cette affaire, certains villageois ont longtemps cru à une théorie fumeuse : des maquisards encore cachés dans les bois auraient capturé du bétail pour se nourrir et mutilé des carcasses pour faire croire à une bête féroce...

Mais c'est en 1951 que l'affaire trouve son issue. À Grandrieu, en Lozère, là où la bête du Cézallier avait étendu sa chasse, on abat...un grand loup. Point d'animal exotique. Sauf que...

Il semble difficile d'attribuer tous les carnages à un seul animal. Or, en 1947, les gendarmes font une surprenante découverte. En juin, à Saint-Germain-de-Teil (Lozère), des paysans donnent l'alerte : on vient de voir la bête du Cézallier. Les forces de l'ordre se pressent sur place. Débusquent l'animal. Et le tuent. Ce jour-là, ce n'était ni un gros chien ni un loup qui gisait à leurs pieds mais... une lionne ! Elle s'était échappée d'une ménagerie près de Limoges.


Source : Thibaut SOLANO in La Montagne Dimanche, dimanche 28 novembre



>> Si le sujet vous intéresse... (article connexe)
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
mic
Admin
Admin
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 15800
Age : 30
Localisation : Allanche
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: La Bête du Cézallier   Lun 29 Nov 2010 - 12:57

merci tonio. intéressant ces histoires Very Happy

_______________________
La Charte du Forum

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cantal-leforum.com
Cantalou_94
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Gémeaux Nombre de messages : 3244
Age : 34
Localisation : 93
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: La Bête du Cézallier   Lun 29 Nov 2010 - 13:54

J'ai lu cet article hier soir en attendant de revoir Date Limite !
Intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bête du Cézallier   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bête du Cézallier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cézallier Cantalien
» Jean Paul Belmondo connait le cézallier
» Orage sur le cézallier
» Montages sur le Cézallier
» Les routes du cézallier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal :: -
Sauter vers: