AccueilPortailPublicationsCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Logis du Cantal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17431
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Logis du Cantal   Jeu 11 Fév 2010 - 13:12

lunion-cantal.com. Les Logis de France comptent dans le Cantal 45 établissements classés de une à trois cheminées pour les hôtels et autant de cocottes pour les restaurants. Chaque année, le tiers des hôtels restaurants sont visités et, pour le président des Logis de France Cantal, Gérard Roussilhe, “le Cantal s'en tire très bien car, dans tous les cas, il est classé au dessus de la moyenne nationale”. En effet, le département compte 2 % de “tables distinguées” contre 1,8 % pour le reste de la France. Les établissements classés trois cocottes sont 23 % contre 22 % au niveau national. Le Cantal compte 56 % de deux cocottes contre 46 % au niveau national. Enfin, les “une cocote” ne représentent par contre que 16 % contre 30 % en moyenne en France. “Une hôtellerie familiale où chaque propriétaire est cuisinier et exploitant d'une hôtellerie de qualité et de terroir” : c'est, pour lui, la recette des Logis de France Cantal qui ont mené depuis trois ans de gros efforts au niveau des réservations avec l'instauration d'un logiciel de gestion, Multitaux qui regroupe l'ensemble des centrales de réservation.


Communiquer

Les Logis de France Cantal mènent aussi plusieurs opérations de communication comme des participations aux salons. Dans le cadre du Téléthon, l'association offre aussi un chèque de 450 euros. Dans le domaine purement touristique, des cartes départementales réactualisées et figurant les divers établissements adhérents, ont été installées sur l'aire de repos de Garabit et aux entrées du Cantal. À l'occasion de cette assemblée générale, le président se félicitait aussi de “l'important partenariat avec le CDT” représenté par Emmanuel Briant, et donnait la ligne poursuivie par l'association : “aller toujours dans une démarche de qualité et d'accueil du client, de confort des chambres, ainsi que dans la poursuite du partenariat avec le Comité régional du tourisme (CRDT) pour développer le taux d'occupation de nos établissements”. Ce qui passe aussi par une politique de développement qualitatif et, à ce titre, M. Roussilhe rappelait qu'à l'occasion des visites de contrôles, “on dénombre en termes de repositionnement, plus de classement par le haut que par le bas”. Dans le Cantal, la plupart de ces établissements sont implantés en milieu rural, comme l'Hôtel du Midi, “un établissement de grande qualité et à l'accueil chaleureux”, soulignait-il. Une forte proportion d'entre eux se trouve dans la vallée de la Cère. Quant à l'objectif pour 2010, s'il est bien sûr de toujours conforter la place que tiennent ces hôtels restaurants dans le tourisme cantalien, il est aussi de “regagner deux à trois établissements”. Deux à trois demandes par an concernent en effet les adhésions aux Logis de France Cantal.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17431
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Logis du Cantal   Jeu 11 Fév 2010 - 13:19

Et du côté des concurrents... (toujours L'Union du Cantal)

http://www.gites-de-france-cantal.fr

Nouveau site internet, certification Iso 9001 : l’association cantalienne joue les précurseurs.

Le réseau des Gîtes de France a le vent en poupe : après le lancement l’an dernier d’une vaste campagne de communication nationale via 900 spots TV, un logo et un site Internet rajeunis, les Gîtes de France ont décroché le bronze en termes de notoriété spontanée derrière les deux grosses “machines à vacances” que sont le Club Med et Pierre et Vacances. Faut-il y voir les retombées positives d’une campagne promotionnelle percutante ou un “effet crise”, les Français privilégiant des destinations moins lointaines et moins onéreuses (compter selon le nombre d’épis du gîte entre 250 euros et 600 euros la semaine pour quatre à cinq personnes dans le Cantal) ? Yannick Fassaert, le président de la fédération nationale qui assistait la semaine dernière à un conseil d’administration de l’association Gîtes de France du Cantal, penche aussi pour un retour en force, dans une société en quête de repères, des valeurs véhiculées par le réseau Gîtes de France et notamment la proximité avec l’habitant.

Non contents d’être désormais mieux connus des Français, les Gîtes de France ont aussi enregistré cet été des taux d’occupation exemplaires, notamment dans le Cantal : 74 % de taux de remplissage en juillet (73 % en moyenne en France) et 93 % en août (cinq points de mieux que la moyenne nationale). Des réservations de plus en plus tardives (voir ci-dessous) et réalisées essentiellement par téléphone et Internet. Ce dernier vecteur assurant désormais 44 % des contrats souscrits et 47 % du volume d’affaires. Ce qui n’a pas échappé à l’association cantalienne, laquelle a décidé de s’adapter en proposant un nouveau site des plus opérationnels : possibilité d’adjoindre jusqu’à 14 photos pour présenter son gîte, mise en ligne de vidéos, d’opérations promotionnelles, recherche géographique ou thématique, compte client avec panier,... Le site joue aussi à fond la carte locale en affichant sur un bandeau déroulant l’ensemble des manifestations en cours dans le département. Mis en ligne début juillet, son impact s’avère déjà indéniable. “En 2007 notre site avait enregistré 170 000 connections, l’an dernier elles avaient quasiment doublé avec 320 000 connections, cette année au 31 août nous en étions déjà à 304 000 connections, nous devrions finir l’année bien au-delà des 400 000”, témoigne Solange Escure, directrice de l’association cantalienne.


“Ce qu’ils oublient de dire, c’est qu’en la matière le Cantal est en avance”, glisse le président de la Fédération nationale. Une fédération qui a décidé de s’inspirer d’une autre initiative cantalienne : la certification qualité Iso 9001, décrochée en 2006 par l’association Gîtes de France Cantal, va en effet servir d’exemple à la structure nationale et sans doute à d’autres départements, comme l’a confirmé Yannick Fassaert, venu remettre officiellement à l’équipe du président Cabanes cette certification, reconduite pour trois ans après l’audit de contrôle réalisé en mars dernier. “Que notre réseau se mette à ce niveau de professionnalisme, c’est très important pour des structures dont le métier est l’accueil, déclarait le président national. Surtout à l’aube de notre projet Horizon 2015 qui prévoit de lancer des hébergements en ville ainsi que des auberges rurales”. Deux projets ambitieux qui devraient marquer un nouveau tournant et essor pour le réseau des Gîtes de France qui fêtera l’an prochain son 55e anniversaire, avec l’intention de ne rien perdre de ses fondements.
Revenir en haut Aller en bas
http://enpaysgentiane.kazeo.com
 
Logis du Cantal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logis du Cantal
» Tour du Cantal 2009
» Sylvie Joly - "Le Cantal"
» Le fromage AOP Cantal est célèbre
» Chien croisé Border collie chez animal sans logis à Neupré (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal :: -
Sauter vers: