AccueilPortailPartenairesCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les blasons de l'Auvergne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les blasons de l'Auvergne   Sam 9 Jan 2010 - 11:58

Les blasons de l'Auvergne

Un monde d'armoiries
Les blasons racontent à leur manière, une page de l'histoire d'une région
ou d'une cité. Voici les blasons de l'Auvergne, de ces départements et
de ces villes les plus importantes.

Auvergne




D'or au gonfanon de gueules frangé de sinople

Le gonfanon, emblème de l'Auvergne, aurait pour origine la bannière que portait Eustache III, comte de Boulogne, lors de la conquête de Jérusalem avec son frère Godefroy de Bouillon. La " Terre d'Auvergne " fut confisquée par le roi Philippe Auguste, à l'exception du comté d'Auvergne ( capitale : Vic le Comte ) dont le titulaire Robert
descendait d'Eustache III, et du comté de Clermont. L'Auvergne fut érigée en duché-paire par le roi Jean II le Bon en 1360. Ce duché fut réuni à la Couronne en 1531 et les deux comtés en 1610.


Cantal



D'or au gonfanon de gueules frangé de sinople,
sur le tout d'azur à la bande d'or accompagnée de six coquilles d'argent

Le blason du Cantal, bâti à partir de celui de l'Auvergne ( le gonfanon ) et de ses comtes, porte en coeur les armes de la famille d'Astorg d'Aurillac-Conros qui domina la région d'Aurillac du XIIIe au XVe
siècle.

Haute-Loire et Velay


De gueules au senestrochère d'argent mouvant
d'une nuée d'azur au flanc dextre
et tenant une crosse d'or, senestré d'un dextrochère aussi d'argent
mouvant d'une nuée d'azur au flanc senestre
et tenant une épée d'argent garnie d'or, à la bordure engrêlée d'argent.

Le blason de la Haute Loire est aussi celui du pays du Velay. C'est une référence explicite au double pouvoir de l'évêque du Puy, comte de Velay : son pouvoir spirituel de " pastor " et son pouvoir temporel de " defensor civitatis ".

Puy-de-Dôme


D'or au gonfanon de gueules frangé de sinople,
sur le tout aussi d'or au griffon coupé de gueules et de sinople

Le blason du Puy de Dôme, bâti à partir de celui de l'Auvergne ( le gonfanon ) et de ses comtes, porte en coeur les armes de Montferrand ( le griffon ), attribuées aussi à la Basse Auvergne.

Clermont-Ferrand

" Arverna civitas nobilissima "
( la très noble cité arverne )



D'azur à la croix d'or remplie de gueules,
cantonnée de quatre fleurs de lys aussi d'or


La croix pourrait être un rappel de la première croisade qui fut prêchée à Clermont en 1095. Ce blason à la croix et aux fleurs de lys fit son apparition aux alentours de 1300. Il a servi à caractériser d'abord la spécification territoriale et temporelle de la dignité et de l'autorité de l'évêque de Clermont. Ensuite son usage s'étendit au chapitre de la cathédrale et à la ville, dont l'évêque fut le seigneur temporel jusqu'au XVIe siècle.


Le Puy-en-Velay



D'azur semé de fleurs de lys d'or à l'aigle au vol abaissé d'argent,
armée, becquée et lampassée de gueules, brochant sur le tout

L'aigle symbolise Le Puy ( podium elevatum ). Elle aurait été attribuée à la ville par Hugues Capet en 992. Les lys furent concédés par Saint Louis en 1254. En effet le Velay, après avoir fait partie du duché d'Aquitaine, fut incorporé à la province du Languedoc, devenue domaine de la Couronne au XIIe siècle.


Aurillac



De gueules aux trois coquilles d'argent,
au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or

Les trois coquilles rappellent qu'Aurillac fut une ville étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Le chef aux fleurs de lys aurait été attribué par le roi Charles VII en récompense des 200 soldats envoyés par la ville pour la libération de la France.



Saint-Flour

Croix de guerre 1939-1945



Parti d'azur et d'or semé de fleurs de lys de l'un en l'autre,
à la bordure engrêlée de gueules

La bordure mise à part ( brisure ), la ville porte les armes de Jean de Berry, duc d'Auvergne, frère du roi Charles V. Cette concession fut confirmée en 1394 par le roi Charles VI.

Riom

( Puy de Dôme )


D'azur à la lettre R capitale d'or
surmontée de deux fleurs de lys du même

Le Vicus Ricomagensis, dont parle au VIe siècle Grégoire de Tours, déjà paroisse au siècle précédent sous la direction de son curé, Amable, mort en 475 en odeur de sainteté, devint un lieu de pèlerinage. La ville fut comprise dans l'apanage d'Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis. La copie d'une de ses chartes de franchises, l'Alphonsine, est conservée aux Archives municipales. Réunie à la Couronne, Riom grandit comme capitale de l'Auvergne. En novembre 1429 les Riomois furent sollicités par une lettre, signée Jehanne, qui leur demandait de l'aide pour bouter l'Anglais hors du Royaume. Clermont-Ferrand, ville rivale, devint chef-lieu du Puy de Dôme mais Riom resta la capitale
judiciaire, siège de la Cour d'appel. Un procès célèbre s'y déroula en 1941.


Issoire


D'azur à la lettre y d'or, la queue inversée à senestre et enroulée par la pointe,
surmontée d'une couronne de marquis du même

A l'époque gauloise, la ville appartenait au pays des Arvernes dont Vercingétorix, fils de Celtil, fut le roi avant de devenir le chef de la résistance à Jules César. A l'époque mérovingienne, Issoire fut le siège d'un atelier monétaire. Au XIIe siècle elle était partagée entre l'abbaye et les dauphins d'Auvergne. Une charte de franchises lui fut
accordée au XIIe siècle par Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis, à qui l'Auvergne avait été donnée en apanage. Issoire, qui s'écrivait Yssoire ( d'où le Y du blason ), fut la huitième des " bonnes villes " d'Auvergne. Au XVIe siècle, ce fut une place forte protestante et la région fut ravagée au cours des guerres de Religion. Elle retrouva la
prospérité comme marché régional au coeur de sa Limagne.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio
cantal vieux
cantal vieux
avatar

Masculin
Capricorne Nombre de messages : 17279
Age : 28
Localisation : Challans (85), Nantes (44), Riom-ès-Montagnes
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Les blasons de l'Auvergne   Sam 9 Jan 2010 - 12:05

Ca nous renseigne pas sur la signification de ces blasons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enpaysgentiane.kazeo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blasons de l'Auvergne   Sam 9 Jan 2010 - 14:08

Y a 50 sortes de blasons pour la même ville...
c'est à rien y comprendre..
mais moi si j'ai pas mon blason de APCHON sur la page d'accueil je vous fais une crise.....
Le Gus de la Dordogne qui a fait cette page faudrait qu'il se remue de cul un p'ti peu...
Revenir en haut Aller en bas
mic
Admin
Admin
avatar

Masculin
Scorpion Nombre de messages : 15523
Age : 30
Localisation : Allanche
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Les blasons de l'Auvergne   Sam 9 Jan 2010 - 14:19

oui surement un blason pour chaque époque de l'histoire.

michela si on devait mettre les blasons de toutes les communes on y verrait plus rien.

vas y fais nous ta crise d'ado Razz

_______________________
La Charte du Forum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cantal-leforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blasons de l'Auvergne   Sam 9 Jan 2010 - 15:45

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blasons de l'Auvergne   Lun 11 Jan 2010 - 12:21

ba de rien c'est toujours bon de s'informer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les blasons de l'Auvergne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les blasons de l'Auvergne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les blasons de l'Auvergne
» / éleveur = Auvergne : 03 - 15 - 43 - 63
» cherche stage de dressage auvergne
» j'ai trouver un clicker en auvergne?
» AUVERGNE ATTELAGE 63

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cantal, le forum :: Cantal :: -
Sauter vers: